Café arabica et robusta: on vous explique en détail les différences

Dernière mise à jour le

Vous ne connaissez pas les différences entre arabica et robusta ? Quand vous allez au supermarché acheter votre café, vous voyez les offres et bien souvent vous ne savez pas quoi choisir. J’ai déjà remarqué que beaucoup de gens hésitent, comme vous.

Vous vous êtes aperçu qu’il y a une différence dans le goût, mais vous ne sauriez pas dire laquelle. Quelles sont vraiment les promesses de ces deux sortes de café ? Nous allons ici vous en dire plus et nous allons comparer les deux.

differences-entre-arabica-robusta

Des espèces botaniques différentes

Les deux espèces de caféiers qui donnent le robusta et l’arabica sont toutes deux originaires d’Afrique. Leurs noms précis sont le Coffea arabica et le Coffea canephora. Le fruit du caféier Coffea arabica donne l’arabica et le fruit du caféier Coffea canephora s’appelle le robusta.(1)

Le robusta veut dire robuste, en référence à l’arbre qui a porté les fruits. Cet arbre est en effet très résistant à beaucoup de maladies, aux attaques des insectes et autres parasites qui se développent dans les régions chaudes. Il est bien plus résistant que le caféier arabica qui est un arbre frêle.

On ne peut pas confondre un grain de robusta avec un grain d’arabica. Leur différence se voit à l’œil nu. La fève d’arabica est oblongue. Ses couleurs sont le rouge, le jaune ou le violet. La fève de robusta peut être jaune ou brune. Elle est plus petite que la fève d’arabica et elle est de forme ronde.

Les différences de saveurs entre arabica et robusta

Ce n’est pas une légende, arabica et robusta ont vraiment des saveurs très différentes. Le robusta est connu pour son amertume. L’arabica n’est pas amer, mais plutôt suave. Si certains mélangent les deux, c’est parce qu’un arabica mélangé à un robusta permet d’en atténuer l’amertume.

Du point de vue du goût, le robusta est terreux et astringent, il peut aussi être âcre. Il est de toute façon plus corsé et plus puissant que l’arabica. Celui-ci est au contraire plutôt doux ou acidulé et peut avoir un goût très fin, ce qui n’est pas le cas du robusta.

L’arôme du robusta est moins développé que celui de l’arabica que l’on peut qualifier de parfumé et de fruité. Le robusta contient par contre deux fois plus de caféine que l’arabica.

Des conditions propices à la culture différentes

Les caféiers arabica craignent les climats durs. Ils aiment l’humidité, l’ombre et une température entre 15 et 24 degrés. Ils poussent au milieu de grands arbres qui les protègent du soleil et qui leur gardent de l’humilité. Les caféiers robusta aiment les climats chaud, entre 24 et 30 degrés. Le plein soleil leur convient particulièrement bien.

Les caféiers arabica poussent en moyenne altitude, entre 600 et 2000 mètres, parce qu’ils craignent la chaleur. Ils ne poussent pas non plus au-delà de 2000 mètres parce qu’ils craignent le froid. Vous ne trouverez pas le robusta sur les plateaux, mais plutôt en plaine. Il pousse idéalement à une altitude nettement plus basse que l’arabica. (2)

La terre sur laquelle pousse l’arabica est riche en acides et en minéraux qui lui donnent ses arômes. Sa fève mûrit doucement. Elle a ainsi le temps d’emmagasiner des goûts très riches. La fève du robusta quant à elle mûrit assez rapidement, ce qui explique son goût corsé.

comparaison-entre-arabica-robusta

Parts non comparables dans la production mondiale

Si on veut comparer la situation de la production de l’arabica et celle du robusta dans le monde, il faut commencer par dire que ces deux sortes de café, à elles seules, se partagent le gâteau. En effet, à deux, elles constituent les 100 % de la production de café dans le monde.

Vous avez sans doute remarqué, comme moi, que quand on parle de ces deux sortes de café on parle presque tout le temps de l’arabica en premier .

C’est parce que c’est l’arabica qui constitue la plus grosse part de la production mondiale. Les chiffres sont parlants : arabica et robusta, c’est d’un côté 70 % de la production mondiale et de l’autre 30 %.

Arabica et robusta ne proviennent pas non plus des mêmes pays. (3) Les principaux pays producteurs de robusta sont l’Indonésie, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, l’Inde et le Vietnam. Les pays producteurs d’arabica sont le Brésil, la Colombie, le Mexique et l’Éthiopie. L’arabica est essentiellement un café sud-américain tandis que le robusta vient beaucoup d’Afrique et d’Asie.

Conclusion

Il faut retenir que l’arabica est le café le plus produit dans le monde. Il est donc logiquement le plus bu. Les gens l’aiment beaucoup pour son côté fruité, parfumé et suave. Ceux qui aiment le robusta recherchent en lui essentiellement son amertume.

Tout n’est plus alors qu’une histoire de goût. En vous souvenant de tout ce qui vient d’être dit ici (4), vous êtes maintenant prêt à aller dans les rayons choisir le café qui vous convient le mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *