Qu’est-ce que le café d’orge ?

Dernière mise à jour le 16, septembre 2020 by mike

Si comme moi vous avez un gros faible pour le café à la saveur si stimulante mais que vous redoutez ses éventuels effets négatifs sur le long terme, ceci devrait vous intéresser. Certaines céréales peuvent se consommer de la même manière que le café voire rivaliser avec lui. Le café d’orge, par exemple, vous connaissez ? Découvrons ensemble ce qui se cache derrière cette possible alternative au café.

cafe-orge

D’où nous vient le café d’orge ?

Cette appellation peut paraître un peu déroutante : elle semble évoquer le côté terroir bien de chez nous avec ses terres agricoles et céréalières. Et pourtant, figurez-vous que non seulement le café d’orge n’est pas français mais qu’en plus il ne date pas d’hier.

La culture et la consommation de l’orge sont historiquement très lointaines (1). En ce qui concerne le café d’orge, retenons simplement ceci. Ce sont nos voisins italiens qui ont rendu le « caffè d’orzo » populaire. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il leur a fallu trouver un ersatz (disons un remplaçant plus ou moins équivalent) au précieux café stimulant qui leur manquait si cruellement en cette période de pénurie.

Café d’orge, tisane d’orge ou orgé ?

Là encore, l’appellation peut être trompeuse. Comme le traditionnel « petit noir », le café d’orge est une boisson qui se boit habituellement chaud, mais certains l’apprécient froid. Ses arômes, provenant du malt d’orge torréfié et moulu, seront plus ou moins soutenus en fonction de sa durée d’infusion.

Plus celle-ci est longue et plus on se rapproche des saveurs intenses et de l’amertume du café, mais avec une petite douceur et un soupçon d’onctuosité en plus. Le café d’orge diffuse un goût unique et naturellement sucré de céréales et de noisettes grillées.

Vous pouvez également, comme les Japonais et leur « muguicha » (littéralement « thé d’orge ») ne le laisser infuser que très peu de temps. Vous obtiendrez alors une sorte de tisane d’orge beaucoup plus légère en texture avec une subtile saveur de pain grillé. Enfin, l’orgé est tout simplement le nom que les Bretons donnent à leur café d’orge local.

Un bon substitut au café traditionnel ?

Le café d’orge ne contient que de l’orge torréfiée, mais il s’agit d’un ingrédient de haute qualité nutritionnelle. Si l’on en croit une équipe de chercheurs canadiens du AAC (2), l’orge, riche en fibres et pauvre en gras, a des effets bénéfiques sur le cœur. Sa consommation permet de réduire le cholestérol et les risques de maladies cardiovasculaires. Et comme il est peu calorique il séduira à coup sûr les personnes soucieuses de leur silhouette.

Ce n’est pas tout. L’orge contient des sels minéraux, des vitamines et des antioxydants mais peu de gluten, ce qui en fait un excellent reconstituant et un allié pour notre système digestif.

N’oublions pas que le café d’orge est naturellement exempt de caféine. Si vous êtes un grand sportif ou que vous faites deux journées en une, sachez que le café d’orge est très énergisant sans pour autant être excitant.

Vous pouvez donc le consommer à tout moment de la journée sans risquer de voir votre sommeil perturbé. Il est idéal en fin de repas pour faciliter la digestion.

Du grain d’orge au café d’orge, comment ça se passe ?

Le procédé de fabrication est simple. Voyez plutôt ! On commence par récolter l’orge à maturité lorsque son taux d’humidité reste inférieur à 15 %. Les grains d’orge sont ensuite triés et débarrassés de leurs impuretés avant d’entrer dans l’atelier de torréfaction.

Le processus de transformation des grains se déroule en 2 grandes étapes. On chauffe une première fois à une température supérieure à 300 °C pour faire éclater la graine. Il faut ensuite caraméliser les sucres naturels de l’orge pour en libérer les arômes en maintenant la température à 250 °C. Il ne reste plus qu’à concasser et à conditionner.

Préparer son café d’orge à la maison

Rien n’est plus facile. Deux versions prêtes à l’emploi sont disponibles sur le marché. Pour le café instantané d’orge, il vous suffit de mettre une à deux cuillères de café en poudre dans une tasse et de verser de l’eau bouillante.

Pour le café d’orge à infuser, procédez comme pour du café à infuser avec votre cafetière italienne ou votre cafetière électrique. Si vous préférez confectionner votre mouture, la recette est basique.

Elle consiste à torréfier des grains d’orge à la poêle avant de les moudre finement. Si vous êtes plutôt du genre « risque-tout » jetez un œil à cette vidéo (3).

Vous l’aurez compris, le café d’orge est un produit 100 % naturel et très bénéfique qui mérite qu’on lui accorde une vraie place dans notre quotidien. En plus d’être bon à déguster, il est bon pour la santé.

Un producteur français s’est lancé dans l’aventure en Bretagne. Vous pouvez donc vous procurer du café d’orge français et respectueux de l’environnement. Alors, faites-vous du bien et offrez-vous le réconfort d’une tasse de café d’orge, seul, avec les amis ou en famille et surtout sans scrupule !

Vous aimerez surement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *